Foire aux questions

Générales

  1. Dois-je avoir eu une chirurgie génitale avant de pouvoir changer la mention de genre dans mes documents juridiques?
  2. Ma chirurgie sera-t-elle remboursée par l’assurance-maladie de ma province?
  3. À partir de quel âge puis-je avoir une chirurgie de réassignation de genre?
  4. Quels documents devrai-je fournir si je désire avoir une intervention chirurgicale?
  5. Je suis intersexué et aimerait avoir recours à la chirurgie de réassignation de genre. Quels documents devrai-je fournir?
  6. Mon dossier est complet ; je respecte les standards de soins de la WPATH et j'ai fourni tout les documents demandés par mon chirurgien. Combien de temps devrai-je attendre avant que l'on me donne une date pour ma chirurgie?
  7. Combien de temps avant la chirurgie devrai-je fournir mes résultats de laboratoire?
  8. Quelles sont les complications liées à mon intervention chirurgicale?
  9. Perdrai-je la capacité d’avoir un orgasme après la chirurgie?
  10. Je ne parle pas le français, est-ce que les médecins et le personnel de l'équipe GRS Montréal parleront anglais?
  11. Aurai-je la chance de parler avec l’équipe GRS Montréal avant ma chirurgie?
  12. Mon sang est infecté par le VIH. Puis-je quand même me faire opérer?
  13. Si j’ai une ITSS, puis-je quand même me faire opérer?
  14. Puis-je contracter ou transmettre des ITSS même si j’ai subi une chirurgie génitale?
  15. Puis-je me faire opérer si j’ai un surplus de poids?
  16. Pourrai-je avoir recours à la chirurgie si je consomme de la drogue?
  17. Combien de temps avant et après la chirurgie devrai-je cesser de consommer de l’alcool et cesser de fumer?
  18. Devrai-je arrêter de prendre mes hormones avant la chirurgie?
  19. Aurai-je besoin de faire ajuster le dosage de mes hormones après la chirurgie?
  20. Comment puis-je bien me préparer pour ma chirurgie ?
  21. Comment puis-je planifier mon transport pour l’arrivée et le retour?
  22. J’ai peur d’éprouver de la douleur après ma chirurgie. Me donnera-t-on des médicaments?
  23. Pourquoi dois-je demeurer quelques jours à la maison de convalescence l’Asclépiade après la chirurgie?
  24. Si ma convalescence est difficile, pourrai-je trouver du soutien psychologique à votre hôpital ?
  25. J’aimerais avoir recours aux services de chirurgie de l’équipe GRS Montréal. Devrai-je être accompagné lors de mon séjour?
  26. Quels sont les règlements pour les visites ?
  27. Aurai-je accès à des divertissements pendant mon séjour?
  28. Est-ce que l’aide d’une infirmière après ma chirurgie sera nécessaire?
  29. Une fois que je serai de retour à la maison après la chirurgie, que dois-je faire si j'ai besoin d'aide?
  30. Pourrai-je conduire ma voiture après la chirurgie?
  31. Combien de temps durera ma convalescence après ma chirurgie et quand pourrai-je reprendre le travail?
  32. Quand pourrais-je recommencer à me baigner après mon intervention chirurgicale ?

  • 1. Dois-je avoir eu une chirurgie génitale avant de pouvoir changer la mention de genre dans mes documents juridiques?

    Non, si vous êtes résident du Québec, il n’est maintenant plus obligatoire d’avoir recours à la chirurgie génitale pour modifier la mention de genre dans vos documents juridiques.

    Consultez le site web du Directeur de l’état civil pour plus d’information: http://www.etatcivil.gouv.qc.ca/fr/changement-sexe.html

    Si vous n’êtes pas un résident du Québec, vous pouvez trouver de l’information dans la section Être trans de notre site web ou auprès du gouvernement de votre province ou État.

    *Si besoin est, nous vous fournirons les documents officiels (affidavit) qui vous seront nécessaires pour appuyer vos démarches.

    Retour en haut
  • 2. Ma chirurgie sera-t-elle remboursée par l’assurance-maladie de ma province?

    La majorité des provinces canadiennes couvrent les frais des chirurgies de réassignation de genre. Par contre, les chirurgies féminisantes considérées comme esthétiques telles que l’augmentation mammaire, la chirurgie de la voix, la chirurgie de la pomme d’Adam et la chirurgie de la féminisation faciale ne sont actuellement pas remboursées par tous les programmes d’assurances-maladies. Chaque province canadienne possède son propre programme de remboursement. Vous pouvez trouver de l’information spécifique au programme de remboursement de votre province dans la section Être trans de notre site web ou auprès du gouvernement de votre province.
    Si vous êtes un citoyen américain ou un citoyen provenant d’ailleurs dans le monde, renseignez-vous auprès du programme du Ministère de la santé de votre province ou État et/ou de vos assurances.

    * Certains programmes d’assurances-maladies couvriront certains frais connexes à votre chirurgie alors que d’autres provinces ne les couvriront pas.

    Retour en haut
  • 3. À partir de quel âge puis-je avoir une chirurgie de réassignation de genre?

    Selon les recommandations énoncées par les standards de soins de la WPATH, il est requis que l’individu soit majeur dans le pays de référence (Canada) afin d’avoir recours à la chirurgie de réassignation de genre. L’âge requis est donc de 18 ans pour la chirurgie génitale et de 16 ans pour la chirurgie de la masculinisation du torse (mastectomie).

    Retour en haut
  • 4. Quels documents devrai-je fournir si je désire avoir une intervention chirurgicale?

    Les documents à fournir sont en lien avec le type de chirurgie désirée. Les documents de base demandés sont ceux qui permettront aux chirurgiens de valider que vous répondez bien aux standards de soins élaborés par la WPATH. De plus, des documents supplémentaires, comme par exemple une attestation de bonne santé de votre médecin traitant, vous seront demandés afin d'assurer une chirurgie sécuritaire. 

    Consultez le document de la WPATH pour plus d’information.

    Retour en haut
  • 5. Je suis intersexué et aimerait avoir recours à la chirurgie de réassignation de genre. Quels documents devrai-je fournir?

    Les documents à fournir seront les mêmes que ceux élaborés dans les standards de soins de la WPATH. Les chirurgiens de l’équipe GRS Montréal pourront vous demander de la documentation médicale et/ou des résultats d’examens supplémentaires afin d’assurer une chirurgie sécuritaire.

    Retour en haut
  • 6. Mon dossier est complet ; je respecte les standards de soins de la WPATH et j'ai fourni tout les documents demandés par mon chirurgien. Combien de temps devrai-je attendre avant que l'on me donne une date pour ma chirurgie?

    Une fois que votre dossier médical préopératoire aura été validé, un membre de l’équipe GRS Montréal communiquera avec vous afin de vous donner une date de chirurgie préliminaire tout en tenant compte de vos propres disponibilités et de celles du bloc opératoire.

    Bien qu'une date vous ait été attribuée, vous devrez nous faire parvenir les résultats des analyses de laboratoires requis dans le délai mentionné. Une fois les résultats validés, votre date de chirugie préliminaire sera confirmée.

    Retour en haut
  • 7. Combien de temps avant la chirurgie devrai-je fournir mes résultats de laboratoire?

    GRS Montréal doit avoir reçu ces résultats au moins 2 mois avant la chirurgie pour pouvoir confirmer la date de votre chirurgie à défaut que celle-ci soit reportée.

    Retour en haut
  • 8. Quelles sont les complications liées à mon intervention chirurgicale?

    Il est important de se rappeler que les complications arrivent rarement. Généralement, ce sont les problèmes mineurs qui sont les plus fréquents. Les complications exigent parfois une période de convalescence plus longue, mais elles n’affecteront pas nécessairement les résultats finaux.

    Bien que toutes les interventions chirurgicales comportent des risques, les médecins de l’équipe GRS Montréal travaillent continuellement à les prévenir en assurant le maintien et le développement d’une pratique chirurgicale sécuritaire. De plus, un plan de traitements et de suivis pré et postopératoire permet le dépistage et la prise en charge précoces des complications pouvant survenir. Dans les cas de complications, les médecins vous fournissent toutes les indications nécessaires qui vous aideront le plus rapidement possible à enrayer tous problèmes.

    Les risques et les complications ne sont pas directement liés à l’importance de l’intervention et il est parfois difficile de les prévenir malgré les précautions prises. Certaines complications sont communes à toutes les interventions chirurgicales telle qu’une réaction allergique grave aux médicaments, l’arythmie cardiaque, l’hypertension, l’hémorragie, l’embolie, la réouverture des plaies ou une guérison lente, les blessures à d’autres parties du corps, la perte de sensation, les ecchymoses et l’enflure, les cicatrices larges et épaisses, des résultats insatisfaisants sont des complications communes à toutes les chirurgies. D’autres complications seront plus spécifiques à votre intervention chirurgicale. Tous les détails en lien avec les complications spécifiques à votre l'intervention, vous serons transmis.

    Retour en haut
  • 9. Perdrai-je la capacité d’avoir un orgasme après la chirurgie?

    La majorité des patients conservent leur capacité d’obtenir des orgasmes après la chirurgie, mais il existe tout de même un risque que les fonctions sexuelles ou la possibilité d’avoir un orgasme soit affecté. Les chirurgiens de GRS Montréal sont très expérimentés et utilisent des techniques qui permettent au patient de garder ses sensations de plaisir sexuel. Vos antécédents de santé (tabagisme, nutrition, alcool, etc.) peuvent aussi affecter la guérison et ainsi altérer la sensibilité de vos organes génitaux.

    Retour en haut
  • 10. Je ne parle pas le français, est-ce que les médecins et le personnel de l'équipe GRS Montréal parleront anglais?

    Le personnel de notre établissement parle le français et l’anglais. Nous serons aussi en mesure de vous remettre la documentation concernant l’intervention chirurgicale dans ces 2 langues.

    Vous ne parlez ni le français ni l’anglais, il est tout de même possible d’avoir votre intervention chirurgicale au CMC. Nous avons, dans le passé, accompagné des patients sourds, muets ou dont la langue maternelle n’est ni le français ou l’anglais. Dès la période préopératoire, nous vous accompagnerons dans les démarches à entreprendre auprès d'un interprète ou un traducteur.

    Retour en haut
  • 11. Aurai-je la chance de parler avec l’équipe GRS Montréal avant ma chirurgie?

    Il est possible de communiquer avec nous en tout temps afin de pouvoir échanger en toute confidentialité avec un membre de l’équipe GRS Montréal. Une fois votre dossier complet, un membre du personnel infirmier de la clinique préopératoire communiquera avec vous.

    Retour en haut
  • 12. Mon sang est infecté par le VIH. Puis-je quand même me faire opérer?

    Oui, il est possible de vous faire opérer puisque le VIH n’est pas une contre-indication à la chirurgie. Par contre, il est important de nous le mentionner et de nous fournir les résultats de votre charge virale lorsque vous nous enverrez vos documents pendant le processus préopératoire. Les résultats de laboratoire de votre charge virale devraient porter la mention « indétectable ». Les antiviraux sont le seul moyen d’atteindre cette valeur.

    Retour en haut
  • 13. Si j’ai une ITSS, puis-je quand même me faire opérer?

    Oui, la chirurgie est possible même si vous avez déjà contracté une ITSS. Par contre, si vous souffrez actuellement d’une ITSS, il est recommandé d’en être guéri avant d’avoir la chirurgie. Les symptômes devront être traités. En cas de fièvre, la chirurgie devra être reportée. 

    Retour en haut
  • 14. Puis-je contracter ou transmettre des ITSS même si j’ai subi une chirurgie génitale?

    Après la chirurgie, vous demeurez à risque de contracter ou de transmettre des infections transmissibles sexuellement ou par le sang. Renseignez-vous auprès de votre médecin de famille sur les moyens de contraception disponibles.

    Ressource:http://www.masexualite.ca/fr

    Retour en haut
  • 15. Puis-je me faire opérer si j’ai un surplus de poids?

    Le poids et votre régime alimentaire peuvent influencer grandement votre guérison, les résultats de votre chirurgie et votre capacité à faire vos soins. Il est préférable d’avoir atteint un poids santé au moment de la chirurgie (IMC entre 18,5 et 25). Si votre IMC se situe sous ou au dessus des valeurs normales, votre situation sera évaluée et vous serez informé de la possibilité de la chirurgie. L'équipe GRS Montréal peut vous diriger vers des ressources qui pourront vous aider à atteindre vos objectifs de perte ou de prise de poids.

    Calculez votre IMC

    Retour en haut
  • 16. Pourrai-je avoir recours à la chirurgie si je consomme de la drogue?

    À noter que l’accès à notre établissement est interdit à toutes personnes se présentant avec des drogues ou de l’alcool ou qui sont sous l’influence de ces substances.

    La consommation de drogue peut avoir un impact sur la sécurité du patient pendant la chirurgie. Toute consommation de drogue devra nous être signalée pendant la planification de votre chirurgie. Votre chirurgien ainsi que l’anesthésiologiste doivent détenir cette information afin de s’assurer que la chirurgie est sécuritaire.

    Retour en haut
  • 17. Combien de temps avant et après la chirurgie devrai-je cesser de consommer de l’alcool et cesser de fumer?

    L'alcool: Il faut éviter de consommer de l’alcool pendant les 2 semaines qui précèdent et qui suivent la chirurgie. Le mélange d’alcool et de médicaments peut provoquer des réactions imprévisibles et indésirables.

    L’accès à notre établissement sera interdit à toutes personnes qui se présentent avec des drogues ou de l’alcool ou qui sont sous l’influence de ces substances.

    Le tabac et les substituts nicotiniques: Nous vous conseillons fortement de cesser de fumer ou de consommer des substituts nicotiniques pendant les 6 semaines précédant et suivant l'intervention et ce, à l'exeption de la phalloplastie où il est indiqué de cesser de fumer 6 mois avant et après l'intervention afin d'optimiser la vascularisation de la greffe du phallus ainsi que la régénération nerveuse. Les substances toxiques contenues dans le tabac peuvent :

    • Resserrer de petits vaisseaux sanguins et donc influencer négativement la cicatrisation de vos plaies et les résultats de votre chirurgie;
    • Provoquer, au lever, des nausées, des vomissements et des excès de toux qui accroissent les risques de saignement après la chirurgie;
    • Ressource: http://www.defitabac.qc.ca/fr
    Conformément à la loi visant à offrir un environnement sain, il est strictement interdit de fumer sur les lieux, à l’exception des zones réservées à cet effet. Ces zones se trouvent dans un rayon d’au moins neuf (9) mètres de toutes les portes communicantes de l’établissement. Contrevenir à cette règle peut vous exposer à des amendes pouvant aller de 250 $ à 750 $ pour une première infraction et de 500 $ à 1500 $ pour une récidive. Les mégots de cigarettes doivent être jetés dans les contenants métalliques prévus à cet effet.
    Retour en haut
  • 18. Devrai-je arrêter de prendre mes hormones avant la chirurgie?

    Hormones féminisantes, médicaments anti-androgènes tels que l’œstrogène, la progestérone et la spironolactone : vous devez cesser de les prendre 3 semaines avant la chirurgie et ce, afin de diminuer les risques de thrombophlébite (caillot). Vous pourrez les reprendre après la chirurgie selon les indications de votre chirurgien.

    Hormones masculinisantes tels que la testostérone : vous devrez continuer de les prendre selon votre horaire habituel.

    Retour en haut
  • 19. Aurai-je besoin de faire ajuster le dosage de mes hormones après la chirurgie?

    Si vous prenez des hormones féminisantes et médicaments anti-androgènes, prévoyez un rendez-vous avec le médecin qui prescrit vos hormones 2 mois après une chirurgie génitale telle que la vaginoplastie, la vaginoplastie sans cavité vaginale et l’orchidectomie.

    Si vous prenez des hormones masculinisantes, vous n'avez pas à prendre de rendez-vous de suivi.

    Retour en haut
  • 20. Comment puis-je bien me préparer pour ma chirurgie ?

    Une fois votre date de chirurgie confirmée, nous vous fournirons le document qui vous donnera tous les détails pour une bonne préparation à votre intervention chirurgicale et votre séjour.

    Retour en haut
  • 21. Comment puis-je planifier mon transport pour l’arrivée et le retour?

    Un service de transport est disponible sans frais additionnel dans le cas où vous arrivez par train ou par avion. Si vous n'êtes pas hospitalisé (chirurgie d'un jour), veuillez noter que vous devrez être accompagné au moment de votre départ.

    *S’il est impossible pour vous d’être accompagné, avisez-nous dès que possible afin que nous puissions mettre en place les ressources nécessaires.

    Si vous êtes hospitalisé, votre chambre devra être libérée pour 8h00 le jour de votre départ afin que nous puissions accueillir le prochain patient. Pour cette raison, nous vous demandons de planifier votre heure de vol ou de départ en train en avant-midi. Dans le cas ou vous ne serez pas hospitalisé (chirurgie d'un jour), l’infirmière vous indiquera le moment où vous pourrez quitter l’établissement.

    Retour en haut
  • 22. J’ai peur d’éprouver de la douleur après ma chirurgie. Me donnera-t-on des médicaments?

    La majorité des patients ressentent de la douleur après la chirurgie. Son intensité diffère d’une personne à une autre, l’expérience de la douleur étant propre à chaque personne. Afin de soulager la douleur, les chirurgiens prescrivent une médication que vous prendrez tous les jours, par exemple un anti-inflammatoire et un analgésique non opiacé. Si votre douleur persiste, vous pourrez prendre un analgésique narcotique en plus de votre médication ordinaire. Nous ne pouvons prédire combien de temps la douleur durera, mais elle devrait diminuer en intensité avec la progression de votre guérison.

    Selon le type de chirurgie, votre chirurgien renouvellera au besoin une prescription d’analgésiques narcotiques à votre congé médical. Si vous avez besoin de plus de médication, vous devrez prendre rendez-vous avec votre médecin de famille.

    Retour en haut
  • 23. Pourquoi dois-je demeurer quelques jours à la maison de convalescence l’Asclépiade après la chirurgie?

    Votre séjour à l’Asclépiade est nécessaire parce que vous y recevrez la majorité des soins et des traitements postopératoires que requiert votre chirurgie. La convalescence permet de vous rétablir sous la surveillance constante (24h/24h) du personnel infirmier présent. En cas de complications, vous serez immédiatement pris en charge par votre chirurgien. Finalement, le personnel infirmier vous donnera également tout l’enseignement dont vous avez besoin pour continuer vous-même vos soins dès votre retour à la maison.

    Retour en haut
  • 24. Si ma convalescence est difficile, pourrai-je trouver du soutien psychologique à votre hôpital ?

    Les infirmières du CMC et de l’Asclépiade sont en mesure de vous apporter un soutien psychologique de première ligne et d’évaluer avec vous si de l’aide supplémentaire est nécessaire. Nous n’avons pas de professionnels de la santé mentale sur place dans notre établissement. Il est donc important de maintenir le contact avec les professionnels de la santé impliqués dans votre suivi et d’apporter leurs coordonnées avec vous.

    Retour en haut
  • 25. J’aimerais avoir recours aux services de chirurgie de l’équipe GRS Montréal. Devrai-je être accompagné lors de mon séjour?

    Nous vous conseillons fortement d’être accompagné de l’un de vos proches durant votre séjour afin qu'il vous supporte et vous appporte réconfort pour cet événement unique. Notre personnel soignant travaillera de concert avec vous et votre accompagnateur pour rendre votre expérience la plus positive possible et, idéalement, sa présence pendant les périodes d'enseignement peut faciliter la compréhension et l'intégration des soins dans votre routine quotidienne.

    Retour en haut
  • 26. Quels sont les règlements pour les visites ?

    Au CMC :
    • Les heures de visite sont de 8 h 00 à 20 h 00;
    • Dans le but de respecter le repos, le confort et la tranquillité des clients, nous vous demandons de limiter à 2 le nombre de visiteurs et la présence d’enfants en bas âge est interdite;
    • Les visiteurs ne sont pas autorisés dans les salles d’opération ni dans les salles de réveil;
    • Dans un objectif de prévention des infections, les visiteurs ne sont pas autorisés à s’asseoir sur les lits des patients;
    • Afin d'éviter l'interférence avec les équipements médicaux, l’utilisation du téléphone cellulaire est interdite entre 6h00 et 17h00. En dehors de ces heures, nous vous demandons de mettre votre appareil en mode vibration, de parler doucement er d'éviter les longues conversations.
    À l’Asclépiade :
    • Les heures de visite sont de 14 h 00 à 20 h 00;
    • L’accès aux chambres est interdit aux visiteurs afin de respecter l’intimité des patients et de prévenir les infections;
    • L'utilisation du cellulaire est permise en tout temps, mais nous vous demandons de mettre votre appareil en mode vibration, de parler doucement er d'éviter les longues conversations.
    Retour en haut
  • 27. Aurai-je accès à des divertissements pendant mon séjour?

    Oui, chaque chambre possède sa propre télévision et un service internet sans-fil vous est offert gratuitement. Afin de respecter les autres patients en convalescence, nous vous demandons d'apporter avec vous vos écouteurs personnels.

    Vous pouvez, si vous le désirez, apporter de la musique, votre ordinateur portable, un livre ou d'autres divertissements.

    Retour en haut
  • 28. Est-ce que l’aide d’une infirmière après ma chirurgie sera nécessaire?

    Normalement non, car tous les patients qui ont eu recours à une chirurgie profites d'un suivi personnalisé par courriel ou par téléphone pour vérifier que leur convalescence, de même que la prise en charge de leur santé se déroule bien. Vous recevrez aussi les guides d’enseignement qui vous serviront de référence après votre retour à la maison.

    Si des soins infirmiers à domicile sont requis, l’infirmière pivot pourra en faire la demande pour vous ou discuter avec votre médecin traitant de la façon d’assurer la continuité de vos soins. L’équipe GRSMontréal reste aussi toujours disponible pour collaborer avec les professionnels de la santé impliqués afin de faciliter la prise en charge de vos soins.
    Retour en haut
  • 29. Une fois que je serai de retour à la maison après la chirurgie, que dois-je faire si j'ai besoin d'aide?

    Une fois de retour à la maison, Vous pourrez communiquer avec vos chirurgiens par l’entremise de l’infirmière de l’Asclépiade.

    En cas d’urgence médicale, vous devez vous présenter au service des urgences de l’hôpital de votre région ou composer le numéro d’urgence de votre région. Le médecin d’urgence pourra alors communiquer avec votre chirurgien par l’entremise de l’Asclépiade pour que vous soyez pris en charge de façon adéquate et efficace. L’équipe de GRS Montréal est disposée à travailler de pair avec les autres professionnels de la santé qui sont impliqués dans votre suvi médical.
    Retour en haut
  • 30. Pourrai-je conduire ma voiture après la chirurgie?

    Dans le cas des chirurgies génitales et des chirurgies du torse, nous vous conseillons d’attendre 2 semaines avant de conduire un véhicule motorisé. Vous devez être en mesure d’effectuer des mouvements imprévisibles des bras (après la chirurgie du torse) sans contrainte  et éviter une trop grande pression sur vos parties génitales, ce qui pourrait causer de la douleur (après la chirurgie génitale). Lorsque vous recommencerez à conduire, faites-le sur de courtes distances. Si vous devez parcourir une grande distance, faites des arrêts fréquents pour marcher un peu et aller uriner. Marcher et vider la vessie permet de diminuer la pression sur les parties génitales.

    Après la chirurgie, il est interdit de conduire un véhicule motorisé si vous prenez des analgésiques narcotiques.

    Retour en haut
  • 31. Combien de temps durera ma convalescence après ma chirurgie et quand pourrai-je reprendre le travail?

    Pour obtenir plus d’information sur le temps de convalescence que demande chaque chirurgie, consultez la section « Les chirurgies » de notre site web. Avant votre départ, votre chirurgien peut vous remettre une lettre d’arrêt de travail à l’attention de votre employeur et vos assurances.


    *Prendre note que le temps de convalescence dépend de la progression de votre guérison et du type de travail que vous exercez. La durée estimée est indiquée à titre informatif seulement.

    Retour en haut
  • 32. Quand pourrais-je recommencer à me baigner après mon intervention chirurgicale ?

    Il est possible de reprendre vos activités de natation lorsque vos plaies liées à l’intervention seront complètement guéries. Il est normalement nécessaire de planifier un temps complet de guérison d’environ 4 à 6 semaines.

    Retour en haut